Vente aux enchères

Composante du statut de l’Huissier de Justice, nous sommes compétents pour organiser des ventes aux enchères publiques de vos biens mobiliers.

Les ventes aux enchères volontaires

Dans un cadre volontaire, nous sommes mandatés par la ou les personnes désirant mettre en œuvre une vente aux enchères. Ce n’est qu’après réception de ce mandat que nous serons en mesure de procéder à la vente de vos biens pour votre compte et en votre nom.

Le vendeur est parfaitement libre de fixer un prix de réserve au-dessous duquel la vente n’aura pas lieu.

Nous avons compétence pour estimer et vendre :

  • Vos biens mobiliers ;
  • Vos objets d’art ;
  • Votre matériel professionnel ;
  • Les véhicules ;
  • Les marchandises et stocks.

Les ventes aux enchères judiciaires

Ces ventes sont organisées sur autorisation judiciaire ou à la suite de procédures.

Notre statut nous permet d’organiser ces ventes dont les lots proviennent de :

  • Saisies mobilières (procédure de saisie vente) ;
  • Procédures de liquidation judiciaire ;
  • Partages judiciaires liés à une indivision ;
  • Biens abandonnés après expulsion.

Comment se déroule une vente aux enchères ?

Les enchères étant publique, toute personne majeure peut y participer.

L’Huissier officier-vendeur qui va procéder à la vente doit commencer par annoncer les conditions générales, ainsi que le montant des frais à la charge des adjudicataires.

La mise à prix

C’est le point de départ des enchères, le prix est annoncé par l’officier vendeur pour chaque lot proposé.

L’enchère

En salle, les enchères peuvent être portées soit verbalement soit par signe du doigt ou tout autre signe, à condition qu’il soit identifiable par l’Officier Vendeur.

L’adjudication

Lorsqu’aucune nouvelle enchère supérieure n’est portée, l’Officier vendeur adjuge l’objet au dernier enchérisseur. Ce dernier devra alors en régler le prix ainsi que les frais acheteurs qui viennent s’y ajouter.

La profession de commissaire de Justice

À compter du 1er juillet 2022, les Huissiers de Justice et les Commissaires-Priseurs Judiciaires seront réunis au sein d’une profession unique et porteront le nom de : Commissaire de Justice.